Trichomonose PDF Imprimer Envoyer
Les Maladies - Maladies des pigeons

La trichomonose est responsable d'inflammation de la gorge (rouge, glaires, points blancs, abcès incrusté dans la muqueuse qui saigne si on essaie de l'enlever), de diarrhée souvent verte, d'abcès internes (foie, cœur)sur des pigeonneaux. Elle provoque des amaigrissements et la mort de jeunes au nid vers 10-15 jours. Les nids sont sales. Les pigeons de tous âge ont du coryza. Parfois, la gorge est tellement obstruée par les dépôts purulents que le pigeon ne peut plus avaler de nourriture. Elle est responsable de volées courtes. Elle est une cause majeure de mauvaises performances en concours et elle est très souvent co-responsable, avec d'autres agents infectieux, du coryza.

L'agent responsable est un parasite unicellulaire, visible au microscope : Trichomonas columbae. Ce parasite est très souvent présent dans la gorge et le jabot des pigeons. Lors du nourrissage, les jeunes qui sont très sensibles à la maladie se contaminent aisément. Même si le parasite résiste très peu de temps dans l'environnement, l'eau de boisson est un vecteur de contamination quand tous les pigeons viennent boire ensemble après avoir mangé. De toutes petites quantités de parasites présents dans la gorge ne semblent pas nuire à la santé et entretiennent même une relative immunité. Celle-ci peut cependant être annihilée par certaines souches de Trichomonas particulièrement virulentes (des pigeons adultes peuvent même en mourir) ou lors de défaillance du système immunitaire (en particulier lors de carences en certaines vitamines - vitamine A tout particulièrement - ou lors de l'évolution de maladies virales telle le circovirus).

La trichomonose se soigne facilement avec les médicaments spécifiques: ronidazole, dimétridazole, carnidazole. Lors de simple contre performance en concours, les bons résultats reviennent dans la semaine qui suit la fin du traitement. Les abcès de la gorge tombent en 8 à 15 jours.

Pour prévenir l'apparition de la maladie sur les jeunes au nid, les reproducteurs sont traités avant les éclosions (sur couvaison par exemple). Mais, les traitements sont voués à l'échec ou tout au moins doivent être renouvelés très souvent, si le colombier est mal aéré ou si la densité de pigeons est trop importante (il faut la limiter à 2 pigeons par m3). Une couverture vitaminique VITAMUE, VITALORNIS doit être apportée en permanence. La désinfection de l'eau de boisson en continu (chlore, eau de javel, comprimés désinfectants, vétédine...) est également d'un grand intérêt.

 

retour accueil

 
Copyright © 2018 Joomla!. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.